La faune en Baie d’Authie, Les oiseaux de la baie d’Authie

Les goélands font partie des multiples espèces qui constituent l’avifaune de l’estuaire de l’Authie. Plusieurs dizaines de milliers de cette variété d’oiseau sont recensés sur la baie chaque année.

Goéland en Baie d’Authie

Les espèces de goélands sont majoritairement côtières. Elles ont une préférence pour les zones en bord de mer, mais on peut également les croiser sur les dépotoirs publics ou dans des villes traversées par une rivière.

De la famille des laridés, qui vient du grec «larus» (rapace de la mer), le goéland est un véritable prédateur marin. Il se nourrit de poissons et de petits oiseaux. La particularité de cet oiseau, c’est qu’il est capable d’avaler des proies qui ont un énorme gabarit.

La nidification des goélands

Les goélands confectionnent leur nid dans les falaises ou à même le sol. La femelle pond jusqu’à 3 œufs et la couvaison dure environ 20 jours. Les oisillons peuvent prendre leur premier envol vers le 35ème jour et ils peuvent se reproduire à leur tour vers l’âge de 4 ans.

Les espèces de goélands visibles en Baie d’Authie

Goéland à bec cerclé

Goéland à bec cerclé

En baie d’Authie, les ornithologues ont la chance de rencontrer les espèces suivantes :

  • Goéland cendré (Larus canus)

Visible notamment en automne et hiver, cette espèce est appelée le Goéland des tempêtes en Allemagne. Il est reconnaissable à ses pattes et bec jaune virant au vert et à son corps blanc argenté.

  • Goéland leucophée (Larus michahellis)

Cette espèce a le bec plus court et plus épais, les yeux jaune-gris mat ou jaune-citron vif, le manteau gris, les ailes grises bordées d’une bande blanche. Les chances d’en rencontrer en Baie d’Authie sont élevées surtout durant les saisons de l’automne et de l’hiver.

  • Goéland marin (Larus marinus)

Il fait partie des goélands de grande taille qui fréquentent le littoral français en automne et en hiver. On peut les reconnaître grâce à leur dos noir, leur bec massif de couleur jaune avec un point rouge, leurs pattes de couleur chair et leurs ailes noires.

  • Goéland brun (larus fuscus)

Malgré son appellation, cette espèce possède un manteau gris foncé ou noir. Ses pattes sont de couleur jaune. Son bec est également de couleur jaune ponctuée de rouge. Elle a la tête blanche et une taille plus petite et plus fine. Ils sont nombreux à fréquenter la baie en automne et hiver.

  • Goéland argenté (Larus argentatus)

Le Goéland argenté est l’espèce de Goéland la plus connue en baie d’Authie. On peut le voir toute l’année sur l’estuaire. De taille moyenne, cet oiseau a le dos gris et blanc, les pattes courtes. De la tête au cou il est de couleur blanc, il possède des marques noires au bout des ailes et il a le bec jaune avec un point rouge sur la mandibule inférieure.

Goéland argenté en vol

  • Goéland pontique (Larus cachinnans)

Cette variété de Goélands est moins nombreuse en baie d’Authie. Cependant, elle fait bel et bien partie des oiseaux que l’on peut observer en automne et en hiver sur l’estuaire. Elle est reconnaissable à son bec allongé et sa tête blanche en forme de poire ornée de deux petits yeux de couleur noir.