Les activités en Baie d’Authie

Source d’émerveillement pour ses adeptes, la chasse à la hutte se pratique en baie d’Authie.

Elle comporte différentes appellations dont les plus populaires sont:

  • chasse aux gabions
  • chasse à la tonne

C’est une activité qui a fait son apparition dans la Baie de Somme et elle compte de nombreux adeptes.

Une hutte devant sa mare

Une hutte devant sa mare

Pour ces chasseurs, baptisés huttiers, faire de la chasse à la hutte est tout un art qui exige non seulement du savoir-faire et de l’expérience mais aussi du courage.

Devenir la proie des moustiques, braver le froid, oublier le sommeil… Tout cela fait partie de l’aventure puisqu’on parle bien de chasse nocturne.

Le but est d’attraper un gibier d’eau de nuit qui peut être:

  • du canard sauvage
  • de l’oie sauvage
  • des oiseaux migrateurs
Le canard, un gibier attendu

Le canard, un gibier attendu

Les équipements nécessaires pour une chasse réussie

Tous les amateurs de gibier d’eau qui ont l’habitude de chasser dans la baie d’Authie connaissent la règle: il faut bien s’équiper pour passer un bon moment et augmenter ses chances de succès.

Voici une liste des équipements indispensables aux chasseurs:

  • des bottes de chasses pour pouvoir s’aventurer dans la mare
  • un sac étanche pour ranger les vivres et les vêtements
  • des jumelles à luminosité optimale
  • une bonne paire de gants
  • un fusil
  • des cartouches de chasse

Les pratiquants de la chasse à la hutte doivent également se munir de matériels spécifiques à savoir:

  • la hutte : une sorte d’abri fixe qui se met à flotter à la marée haute. C’est un refuge pour les chasseurs.
  • les appelants, les blettes ou les appeaux qui sont des leurres censés attirer les canards près de la hutte. Chaque chasseur doit en avoir. Ce sont des canards ou des oies choisis spécialement pour leurs chants qui sont attachés devant la hutte. La plupart du temps, les huttiers misent sur du canard colvert ou bien du canard siffleur.
  • les formes qui sont des objets en plastique ayant l’apparence d’un vrai canard sauvage.

Les blettes permettent d’attirer les canards.

La technique de la chasse à la hutte

Puisque dans une chasse à la hutte, il faut attendre que la proie s’approche de l’installation : la patience est de mise.

Il faut parfois se camoufler durant des heures dans la hutte avant de voir des oiseaux se rapprocher du leurre.

A l’approche d’un gibier d’eau, la précipitation est déconseillée. Il faut bien guetter la proie, vérifier sa forme et son comportement, bien écouter son chant, tout cela afin d’identifier l’espèce. La dernière étape consiste à tirer sur l’oiseau.

Dans une chasse à la hutte, les résultats sont aléatoires. Certains chasseurs rentrent bredouilles malgré une nuit blanche passée au guet.

Les règlementations

La pratique de la chasse à la hutte est bien réglementée en baie d’Authie. Les huttiers doivent disposer d’un permis valide. En outre, il faut avoir en sa possession une carte de l’association de chasse sur DPM.

Le choix des appelants est aussi réglementé surtout lors de l’apparition d’un cas de grippe aviaire. Les chasseurs sont tenus d’isoler les oiseaux qui vont servir de leurres.

Pour finir, il est indispensable d’agir en tant que bon chasseur et amoureux de la nature. En effet, les huttiers sont tenus de respecter l’environnement et la propreté du lieu pendant la partie de chasse.