Crustacés, mollusques et vers de la Baie d’Authie, Les activités en Baie d’Authie

La coque, autrefois appelée la bucarde, appartient à la famille des Cardiidae. Elle mesure entre 2 et 6 cm. Appelée aussi coquillage fouisseur ou hénon, ce mollusque bivalve est présent en abondance dans la baie d’Authie. Son corps charnu est similaire à une noix blanche dotée d’une crête orange.

Coque sur fond blanc

A quoi ressemble la coque ?

Sa coquille est facile à reconnaître, elle est :

  • bombée
  • ronde
  • illustrée par des excaves réguliers
  • de ton blanc avec de légères stries brunes ou noires

La coque possède deux siphons relativement courts qui lui permettent de respirer mais aussi de se nourrir.

La loi sur la cueillette des coques de la Baie d’Authie

La coque a un rôle écologique très important. Tout d’abord, c’est un coquillage filtreur et on peut dire qu’il est très actif. En effet, ce mollusque capte les toxiques et les polluants dans l’eau et il les stocke dans sa coquille.

On peut aussi reconnaître la qualité de l’eau grâce ce coquillage. Si elle est polluée, la coque sera infestée de parasites. Pour ces différentes raisons, sa cueillette est réglementée.

Cueillette en famille

Cueillette en famille

Dans la Baie d’Authie, la pêche est ouverte depuis le mois octobre dernier. Pour les pêcheurs professionnels, les quotas journaliers à respecter sont de 64 kg par individu licencié, à repartir en quantité égale dans deux contenants. Le contrôle sur le gisement est rigoureux.

Quant aux particuliers, la quantité autorisée est de 5 kg par personne et par jour. En outre, on ne peut capturer que les coques mesurant 30 mm ou plus.

Partir à la cueillettes des coques dans la Baie d’Authie

Les coques vivent enfouies sous le sable des plages. Dans la baie d’Authie, il y a un endroit précis où l’on peut les trouver en grand nombre. Les habitués le nomment banc de coques.

Cueillette des coques

Cueillette des coques

Si vous êtes novices, voici quelques indices pour vous aider à repérer les coquillages:

  • présence de deux petits trous dans le sable qui permettent aux mollusques de respirer.
  • un léger jaillissement d’eau depuis le sable
  • présence d’une trace de sable au ton plus foncé
  • présence en nombre d’oiseaux qui fouillent dans le sable

Pour faire la cueillette, les pêcheurs doivent s’armer d’une griffe, un petit outil équipé de doigts métalliques, car il faut fouiller dans le sable humide. Bien entendu, vous pouvez utiliser vos mains. N’oubliez pas de porter un seau pour y mettre votre récolte.

Comment savourer les coques de la Baie d’Authie ?

La coque est un mollusque consommable. La pêche est ouverte en toute liberté aux particuliers. Seulement, ils ne doivent utiliser aucun autre outil que la griffe.

Après le travail éprouvant, vous pouvez vous régaler. Cependant, avant toutes choses, il faut dégorger les coques afin de les débarrasser du sable. Pour ce faire, il suffit de les plonger dans de l’eau salée pendant environ 4 à 6 heures.

Cuisiner les coques

Cuisiner les coques

Les coques s’utilisent dans de nombreuses recettes culinaires. Vous pouvez les cuisiner:

  • au four
  • au barbecue
  • fritent
  • à l’eau

Vous pouvez aussi les manger crues comme les huîtres ou bien les utiliser pour faire une délicieuse salade.

Les coques sont d’excellents appâts si vous voulez pêcher :

  • le merlan
  • la dorade royale
  • le tacaud
  • la dorade grise