La faune en Baie d’Authie, Les oiseaux de la baie d’Authie

Connue par son nom scientifique Egretta Garzetta, l’aigrette garzette appartient à la famille des Ardeidae et à l’ordre des Pelecaniformes. C’est l’espèce d’aigrette la plus connue en Europe. Cet oiseau fait partie intégrante de l’avifaune de la baie d’Authie. Notons qu’elle est également visible en Europe du Sud, en Afrique subsaharienne, en Grande Bretagne, au Moyen-Orient et dans le sud-est d’Asie.

Comment la reconnaître ?

aigrette garzette plane

Aigrette garzette en vol : majestueux

L’aigrette garzette peut être facile à reconnaître pour les amateurs d’ornithologie. Cet oiseau mesure en effet entre 55 et 65 cm. Son envergure peut atteindre 106 cm et son poids est souvent situé entre 450 et 550 grammes. L’espérance de vie de cette espèce est de 9 ans. Voici quelques points qui caractérisent le plumage de l’aigrette garzette :

  • corps blanc
  • long bec de couleur noir
  • longues pattes noires
  • doigts de couleur jaune

En période nuptiale, on peut observer :

  • de grandes plumes au niveau de la nuque
  • de fines plumes d’environ 20 cm sur les épaules

L’habitat de l’aigrette garzette

L’aigrette garzette a une prédilection pour les espaces situés à proximité de l’eau, ce qui explique en partie sa présence sur la baie d’Authie. On peut la croiser aussi bien en zone côtière qu’à l’intérieur des terres. Cet oiseau fréquente les zones humides en eau peu profonde.

Elle aime aussi rester près des fleuves et des rivières. On peut également la voir dans les étangs, les rizières, les marécages, les marais, les lagunes et au bord des lacs, surtout après la période de reproduction.

De quoi est constituée sa nourriture ?

aigrette garzette

La baie d’Authie est favorable à la survie de l’aigrette garzette en raison de l’abondance de nourriture. A savoir que le régime alimentaire de cette espèce est composé :

  • de poissons
  • de grenouilles
  • de crustacés
  • de mollusques
  • de vers
  • d’araignées
  • d’insectes aquatiques
  • d’insectes terrestres

Que faut-il savoir à propos de la nidification ?

La nidification de l’aigrette garzette se déroule généralement en compagnie de hérons. Cet oiseau peut nicher dans différents endroits :

  • dans des arbres près de l’eau
  • dans des roseaux
  • dans les broussailles
  • en hauteur ou à même le sol
Jeunes aigrettes garzettes dans leur nid

Jeunes aigrettes garzettes dans leur nid

Le mâle et la femelle participent activement à la construction du nid. Pendant la période de pondaison, la femelle peut donner 3 à 5 œufs de couleur bleu verdâtre clair.

Le couple fait le relais pendant l’incubation qui peut durer 21 à 25 jours. Les poussins sont nourris par les parents pendant en moyenne 40 jours. Ils quittent le nid au bout de 5 semaines. Dès l’âge de un an, les jeunes peuvent à leur tour reproduire.

Comment se comporte cette espèce ?

L’aigrette garzette est un oiseau assez discret qui cherche la plupart du temps sa nourriture dans l’eau et près de la végétation flottante. Cette aigrette crée souvent de l’ombre pour attraper ses proies. Sa technique de chasse est d’une telle efficacité qu’elle parvient toujours à trouver de quoi manger lorsqu’elle est près de l’eau.