La flore de la Baie d’Authie

L’aster maritime, une plante comestible

L’aster maritime est une plante vivace à feuille plate qui ressemble à l’aster des jardins.

On l’appelle également épinard de mer ou oreille de cochon à cause de la forme charnue et longue de ses feuilles.
Celles-ci ressemblent un peu aux feuilles du muguet.

Cette plante pousse dans la baie d’Authie et dans les prés salés au niveau du schorre qui est régulièrement immergé par la marée. Elle mesure entre 20 et 60 cm de hauteur.

Elle peut fleurir 2 fois par an :

  • en été
  • au début de l’automne

Les oreilles de cochon sont comestibles. Elles ont l’avantages d’être peu caloriques et riches en omega 3, en fer et en fibres.
En tant qu’halophytes, elles ont besoin d’eau salée pour pousser ce qui explique sûrement leur très bon goût fortement iodé.

  • Comme son nom l’indique, les épinards de mer peuvent être cuisinés comme des épinards.
  • L’aster maritime peut également servir d’accompagnement aussi bien avec une viande qu’un poisson.
  • On peut aussi utiliser les oreilles de cochon pour faire un velouté à la crème et au beurre.
  • Une recette plus originale consiste à faire des makis en remplaçant la feuille d’algues habituelles par des feuilles d’aster maritime.
  • L’oreille de cochon se mange aussi bien crue (en salade) que poêlée (avec de l’ail et la crème fraîche).

Vous trouverez cette plante délicieuse chez le poissonnier et sur les marchés locaux.

Une cueillette encadrée des oreilles de cochon

La cueillette de l'aster maritime

Si la cueillette de l’aster maritime est autorisée, il n’en demeure pas moins que celle-ci est réglementée.

En effet, le particulier a le droit d’en ramasser seulement 500 grammes par jour, au delà de cette quantité, il est obligatoire de détenir une licence professionnelle.

Étant donné que l’oreille de cochon se trouve sur le domaine maritime public, il est indispensable que les pêcheurs à pied se voient délivrer une licence pour récolter l’aster maritime en tant que professionnels.

C’est le comité régional des pêches maritimes et des élevages marins qui attribue ces licences professionnelles.

La cueillette des oreilles de cochon a lieu en général à partir du mois d’avril jusque début août. Une prolongation de la période de cueillette de cette plante peut être accordée quand il y a une seconde pousse.
Les dates sont fixées chaque année par arrêté préfectoral.

La cueillette se fait généralement au couteau afin de favoriser une meilleure conservation. On cueille la feuille entière et on laisse environ 1 cm de queue.

L’arrachage des pieds d’aster maritime est strictement interdit aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels.

Une cueillette responsable qui respecte le développement des oreilles de cochon est conseillée. Vous pourrez ainsi déguster encore pendant de nombreuses années cette plante délicieuse.