Le Grand Gravelot, un oiseau de la Baie d’Authie

Le Grand Gravelot ou le Pluvier grand-gravelot est l’une des espèces limicoles visibles sur l’estuaire d’Authie. Il s’appelle scientifiquement « Charadrius Hiaticula ». Un des oiseaux nicheurs de France, cette espèce appartient à la famille des Charadriidae. Le littoral français offre un environnement favorable à la survie de cet oiseau en saison d’hivernage. Une étude des fossiles a même permis de savoir que le Grand Gravelot vivait déjà sur notre sol depuis de nombreux siècles.

Comment peut-on l’identifier ?

Le Petit Gravelot et le Grand Gravelot appartiennent à la même famille mais se différencient par leur taille. En effet, le premier est plus grand que le second. Un mâle peut peser jusqu’à 105 grammes tandis qu’une femelle pèse aux environs de 65 grammes.

Grand Gravelot en été
Grand Gravelot en été

D’autres éléments permettent de distinguer le Grand Gravelot en plumage nuptial des autres espèces limicoles :

  • une longueur de 18 à 20 cm
  • une envergure d’une quarantaine de centimètres
  • un dessus sable brun
  • un dessous blanc
  • une gorge blanche
  • un collier noir
  • un front blanc avec un bandeau noir
  • un bec court de couleur orange à pointe noire
  • des pattes orangées
  • un front blanc
  • des sourcils blancs
  • un masque
  • un bec sombre en hiver
  • une bande alaire blanche

De leur côté, les juvéniles sont caractérisés par :

  • un bec sombre à jaunâtre à la base
  • un front blanc sans le bandeau noir du mâle en plumage nuptial
  • des pattes orange terne à jaunâtres
  • un dessus marqué par de fins lisérés pâles
  • une poitrine munie d’une bande incomplète brun sombre
  • une tête et poitrine marquées d’une tâche noire en hiver

L’habitat du Grand Gravelot

Le Grand Gravelot aime des vasières et les marais
Le Grand Gravelot aime les vasières et les marais

Le Grand Gravelot a une préférence pour les zones côtières, ce qui explique leur présence sur la Baie d’Authie. Son habitat se trouve toujours à proximité de l’eau.

En hiver, cette espèce fréquente les marais salants et les vasières côtières. En saison de reproduction, il rejoint les plages de galets, les sablières, les bords des grands cours d’eau et la toundra.

Le Grand Gravelot est un oiseau septentrional dont l’habitat est confiné en zone arctique et en Europe du nord. On peut le croiser sur les côtes françaises, du nord de la Russie, de l’Irlande, de la Grande-Bretagne et de l’Islande.

Le comportement du limicole

Le Grand Gravelot est capable de vivre en mode solitaire et en groupe. En phase d’alimentation, cette espèce préfère se séparer de sa troupe. Pour la sieste, il peut pourtant rester sans problème avec ses congénères.

Sur les vasières du bord de mer, il fait des courses rapides, de petites pauses et de nombreux va-et-vient pour chercher de la nourriture.

Grand Gravelot se cherchant de la nourriture
Grand Gravelot cherchant de la nourriture

Le Grand gravelot se nourrit essentiellement de :

  • vers marins
  • crustacés
  • insectes
  • mollusques

La reproduction et la nidification

Le Grand gravelot construit son nid sur du sol rocailleux ou couvert de galets. L’incubation dure entre 3 à 4 semaines. La femelle pond deux fois par an. Comme le Bécasseau variable de la Baie d’Authie, la femelle donne 4 œufs par ponte.

Couple de grand Gravelot
Couple de Grands Gravelots

Lors de l’incubation, le mâle et la femelle se relaient pour couver et se nourrir.